Aller au contenu

Commune de Paris, luttes des femmes et chansons

Samedi 8 mars, dans le cadre de la journée internationale de la femme, la médiathèque d’Azay-le-Ferron propose de rendre hommage aux femmes combattantes de la Commune de Paris. Si cette page de l’histoire de France reste très méconnue, la participation des femmes l’est encore plus.

« Lorsque l’on évoque le combat des femmes, c’est la personnalité de Louise Michel qui émerge le plus souvent. Nous souhaitons rendre visible les autres grandes figures de ce mouvement, explique Caroline Maigne-Neveu, responsable de la médiathèque. » André Léo, Paule Mink et de nombreuses autres femmes ont tenu un rôle de premier plan au cœur de l’insurrection qui secoua Paris entre le 18 mars et le 28 mai 1871. Une lutte émancipatrice qui cumulait les enjeux sociaux, les droits et la place des femmes dans la société.

« Les femmes qui agissent pour la conquête de droits nouveaux essuient toujours les critiques et des propos misogynes abjectes, rappelle Caroline. Paule Mink symbolise ce combat pour la dignité des femmes. Elle publie dès 1869, un journal (interdit rapidement), nommé « Les mouches et les araignées » dénonçant l’exploitation qui frappait les classes populaires. »

L’aspiration à vivre dignement s’exprime dans les grands mouvements, porteurs des idéaux de justices, de liberté et d’égalité. Tel fut le cas lors de la révolte sociale de 1871 qui constitue la toile de fond de cette après-midi.

Dès 17h, Jean Annequin (co-président du Comité Berry des Ami.e.s de la Commune de Paris  1871) commentera une exposition. Vingt panneaux illustrés qui ont pour objectif de mieux faire connaître l’histoire de la Commune de Paris, ses origines, son œuvre et ses décisions anticipatrices, les enjeux politiques et sociaux. Elle s’adresse à un public très large, aux élèves des établissements scolaires, aux éducateurs, aux curieux de l’Histoire de notre pays et des idéaux démocratiques ou des prolongements de la Commune dans le monde. Elle sera visible à la médiathèque du 8 au 29 mars.

À partir de 18h place à « Parcours de femmes », un tour de chant proposé par « Luxe communal Duo ». Caroline et Sylvain Maigne-Neveu interpréteront des compositions originales inspirées de textes écrits par les actrices et acteurs de la Commune de Paris. Les chansons seront présentées en alternance avec les commentaires historiques de Jean Annequin.

PRÉSENTATION DU « LUXE COMMUNAL DUO »

 

 

Au lendemain de la semaine sanglante qui écrasa la Commune, les raisons de se révolter demeuraient plus que jamais d’actualité. Au tournant du XIXe et XXe siècle, des chansonniers, poètes reprirent le flambeau pour exprimer la réalité des classes populaires.

Dès 19h20, Liliane Roussel, Annie et Roger Houlet chanteront « Les gueux et leurs révoltes ». Au programme Aristide Bruant, Gaston Couté, Jean Richepin et Jehan Rictus.

0 0 votes
Évaluez !
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Aller au contenu principal