Aller au contenu

Philippe Gitton

Je suis Philippe Gitton, j’ai eu 64 ans en 2021 et suis le créateur de ce blog.

Nous sommes littéralement tombés sous le charme de cette région ; un coup de cœur qui nous a poussé, avec mon épouse, à quitter Paris en août 2016, pour vivre en Brenne. Nous avons été séduits par la sérénité de ses paysages, la richesse de sa faune et la tranquillité au quotidien. Ses bienfaits se sont enrichis de la découverte d’une vie culturelle et associative féconde, qui a encouragé mon implication dans celle des Orchidées, à l’EHPAD de Mézières-en-Brenne. En 2018, je suis devenu correspondant local à la Nouvelle République. J’ai trouvé là l’occasion de réaliser ce que je souhaitais à mon arrivée : côtoyer les gens qui agissent pour le vivre ensemble. J’ai bien appréhendé ma nouvelle vie et la nécessité d’un engagement plus personnel. Fort d’une formation de journaliste (fonction que j’ai exercée à la Nouvelle Vie Ouvrière, l’hebdomadaire de la CGT, mais aussi dans des journaux associatifs, comme le « 18e du mois », à Paris), la création d’un blog s’est vite imposée à moi.

Brenne-au-coeur est un site dont la vocation est de rendre compte de l’actualité culturelle, sportive et festive de notre belle région. Il met à la disposition des visiteurs, un ensemble d’informations sur les événements qui y sont organisés tout au long de l’année. Reportages et portraits illustreront les fêtes, les expositions, les rencontres sportives, les animations, les concerts et autres manifestations. Celles-ci sont réalisées, la plupart du temps, par les associations, les municipalités au travers des médiathèques, par exemple. Différentes rubriques permettront aux visiteurs de retrouver les articles regroupés par village ou sites remarquables. Une place sera également réservée à l’histoire, très riche, de notre territoire. Au final, il s’agit de relayer toutes les initiatives qui favorisent le « vivre ensemble ». Un abonnement, totalement gratuit, permettra de recevoir chaque nouvel article dès sa parution. Merci de nous faire part de vos critiques et encouragements.

Philippe Gitton