Aller au contenu

Les Darling’s enchantent l’EHPAD

Les Darling’s : de la chanson aussi

Mercredi 21 décembre, la salle du restaurant de l’EHPAD de Mézières, a pris des allures de cabaret. Pendant plus d’une heure, Les Danseuses et chanteuses des Darling’s ont enthousiasmé les résidents et le personnel de la Maison de retraite.

« Je voulais vous remercier pour toute la joie que vous nous avez procurée, avec votre très beau spectacle ». Marie-Line, l’animatrice ne cache pas son émotion. Et il y avait de quoi. Les Darling’s ont présenté une succession de tableaux sur des musiques aux rythmes tous plus entraînants les uns que les autres. À chaque chorégraphie, une tenue différente. Les danseuses ont arboré de superbes costumes multicolores. Paillettes, plumes et strass ont virevolté devant un public conquis. Battement des mains, pieds rythmant la cadence, le public a accompagné de bout en bout tous les artistes. Tout comme il a applaudi les chansons qui se sont succédé en alternance avec les danses. Des chansons, pour l’essentiel, puisées dans le répertoire traditionnel français. De très belles interprétations des succès de Henri Salvador, Daniel Balavoine, Edith Piaf, Claude François, Céline Dion etc. Mais aussi de grands classiques internationaux tel que New York, New York

Les Darling’s ont fait passé un souffle de joie de vivre au sein de la Maison de retraite.

L’association, dont le siège est situé à Paudy, petit village entre Issoudun et Vatan, a été créée il y a près d’une vingtaine d’années. « À l’origine, explique Sandra, nous nous sommes retrouvées quelques unes pour animer une fête de l’école. Et puis de fils en aiguilles la troupe s’est constituée ». Depuis, l’équipe s’est agrandie. Elle est composée de douze danseuses, deux chanteuses, un ingénieur du son et un présentateur. «  Les artistes, tous amateurs, sont âgés entre 11 ans et 72 ans. Et de toute morphologie », précise Nadine, la vice-présidente de l’association. Les artistes partagent leur passion en essayant de mener de front, vie artistique, professionnelle et familiale. Aujourd’hui Les Darling’s possèdent un solide répertoire avec 46 chorégraphies mises au point sur des musiques très variées. Ce qui exige rigueur et sérieux, et manifestement toujours dans la bonne humeur, pour réussir de tels spectacles. « Les répétitions ont lieu deux fois par semaine et nous nous produisons en moyenne au moins une fois par mois, explique Nadine »

De toute évidence, la recette fonctionne. Les Darling’s se produisent un peu partout dans et hors région. De Henrichemont dans le Cher, à Orléans, de Mézières à Trélissac en Dordogne. Un show qui ne peut donner que du pep’s aux spectateurs.

 

5 3 votes
Évaluez !
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
lydie
lydie
22 jours il y a

Merci pour cet article qui fait du bien et bravo aux danseuses !

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Aller au contenu principal