Aller au contenu

La fête aux chansons

 Caroline et Sylvain Neveu

Micro, clavier et instruments avaient pris possession des lieux, transformant en scène, la terrasse de la médiathèque d’Azay-le-Ferron, à l’occasion de la fête de la musique. Plusieurs interprètes s’y sont succédé en cette fin d’après-midi, accompagnés parfois par le pépiement de quelques oiseaux nichés sous le toit du bâtiment. Sylvain au piano et Caroline au chant ont été les premiers à présenter quelques opus des répertoires de Claude Nougaro et de Michel Legrand, qu’ ils alternèrent avec des standards américains, comme l’inoubliable « I wanna be loved by you » rendu célèbre par Marilyn Monroe. Ils laissèrent leur place pour une scène ouverte offrant la possibilité, à qui le souhaitait, de pousser la chansonnette. Brigitte et Jean-Jacques jouèrent plusieurs morceaux de leurs propres compositions. Françoise repris une chanson de Georges Moustaki. Un poème de Prévert a été lu par Yvette et un texte de Léo Ferré dit par Philippe.

Le public a eu ensuite le grand plaisir d’accueillir Marie Coutant qui a présenté trois titres dont « Aux femmes du monde », extrait de son dernier album.

Marie Coutant, fête de la musique Azay-le-Ferron mercredi 21 juin 2023

 

Annie et Roger Houlet

Annie et Roger ont clos cette fête de la musique par un tour de chant consacré à trois piliers de la chanson française : Brassens, Brel et Ferré. Au programme notamment, les incontournables « Avec le temps », « Amsterdam » ou « Les copains d’abord » repris en chœur » par l’assistance.

La médiathèque d’Azay a ainsi offert un moment de partage, permettant au public de quitter la place de spectateur pour celle de chanteur ou de conteur. Chacune, chacun reprenant à sa façon des œuvres de leur artistes préférés, ou jouant d’un instrument, à l’instar de Joëlle qui avait repris la pratique de la flûte pour la circonstance.

Variété des auteurs, des compositeurs et des interprétations, ambiance conviviale. C’est tout l’esprit de la fête de la musique qui a résonné dans la médiathèque d’Azay. De quoi envisager, d’ores et déjà, une nouvelle édition dès l’an prochain.

0 0 votes
Évaluez !
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Aller au contenu principal