Aller au contenu

La peinture intuitive de Murielle Vincent

Toile abstraite représentant deux cadres colorés
Enjoy

La médiathèque d’Azay-le-Ferron a ouvert ses portes à Murielle Vincent. Ses tableaux y sont exposés jusqu’au 28 février. Des toiles saisissantes par la force des couleurs qui passent des oranges et rouges chatoyants aux bleus plus profonds. Toute une palette de teintes et de tons qui transforment d’un coup, la salle de la médiathèque.« Je ne peints pas, je vibre, revendique Murielle Vincent. Ma source d’inspiration, je la puise au cœur de mes émotions, de mes pulsions ». C’est par l’intermédiaire d’une peinture intuitive qu’elle se livre en toute spontanéité. Car la construction de ses toiles répond avant tout à l’inspiration du moment. « Soit je commence un tableau en sachant où je vais mais sans connaître le chemin, soit dès le départ, ce sont les couleurs qui me guident ». Pour se faire, Murielle travaille majoritairement avec l’acrylique. « La plasticité de ce médium me permet aisément de capter certaines fulgurances ».

 

C’est souvent au cœur de la nuit que l’artiste aime à se retrouver et profiter de ces heures au cours desquelles le silence est propre à la création.

Toile abstraite d'un couché de soleil
Quantum 0

Peut-être est-ce une manière de rattraper le temps, pour quelqu’un qui a toujours été sensible à l’expression artistique. Une attirance ressentie dès sa plus tendre enfance. « Petite, j’aimais dessiner. J’étais encouragée par mon père. Plus tard ma grand-mère, couturière, m’incitait à persévérer dans son domaine. Je confectionnais des vêtements. Tu devrais être styliste », me disait-elle.

Mais, comme souvent, les études, le mariage et le rythme de la vie prennent le dessus et éloignent de la création artistique. Il faudra un divorce pour que Murielle reprenne en mains, tubes de peintures et pinceaux.

Représentation architecturale abstraite
Nagasaki soul

Aujourd’hui l’artiste, totalement autodidacte, partage son temps entre sa passion et son métier de consultante syndrome de Diogène. Ce trouble du comportement qui est associé à une négligence extrême de l’hygiène corporelle et domestique. « C’est une vraie pathologie, souligne Murielle. Ces personnes sont en grande souffrance. Je les aide à avancer à sortir ce qu’elles ont enfoui au plus profond d’elles mêmes ».

Qu’elle accompagne des individus à sonder leur âme ou qu’elle projette la sienne grâce à la peinture, le terrain d’exploration de Murielle reste le même. Ainsi exprime t-elle sa démarche artistique. « Peindre intuitivement signifie transférer d’un univers à l’autre notre imagerie intérieure vers un médium physique. Le pinceau pour conducteur, la toile comme support. La fabrication d’une imagerie intuitive demeure mystérieuse ». Tout comme demeure mystérieux le rapport du public avec des œuvres

abstraites telles que les présente Murielle Vincent. Le visiteur est entraîné au cœur de ces belles peintures et peut se laisser aller, s’y plonger et peut-être même s’y retrouver.

Les tableaux de Murielle sont en vente. Les prix s’échelonnent entre 70 €et 350 €. Les minis tableaux avec chevalets : 10 € l’unité, 45 € les 5.

En cliquant sur ce lien, vous aurez un aperçu de l’ensemble des œuvres proposées ainsi que les tarifs.

 

Étiquettes:
0 0 votes
Évaluez !
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Aller au contenu principal