Aller au contenu

Famille Sand, je demande la fille

Solange Sand

Christophe Grandemange, auteur du livre « Une vie inachevée », biographie consacrée à Solange Sand, sera présent à la Médiathèque d’Azay-le-Ferron, mercredi 1er juin à 15h. Il lira des lettres extraites de cet ouvrage. La rencontre se poursuivra par un échange avec le public. En complément de la conférence, la médiathèque présentera une exposition de photographie qui se tiendra jusqu’au 1er juillet.

Solange Sand ne bénéficie pas de la renommée de sa mère : George Sand, personnage devenu emblématique du Berry, connue pour ses engagements, sa personnalité autant que pour son œuvre littéraire. Les ouvrages ne manquent pas pour relater l’existence de l’écrivaine. Christophe Grandeange est de ceux-là. Passionné par l’auteure de « La mare au diable », il fonde l’association Corambé, qui lui est dédiée. Il consacrera une grande partie de son travail à George Sand et aux membres de sa famille.

Christophe Grandemange

C’est donc tout naturellement qu’il s’intéresse à Solange. Une première biographie la concernant est publiée en 2017. En 2021, un nouveau livre est composé d’extraits de l’abondante correspondance rédigée par la fille de George Sand.

Elles permettent de mieux connaître la vie de cette femme à la très forte personnalité, marquée par une relation conflictuelle avec sa mère qui dira d’elle : « Elle est gaie, folle, fantasque, aimable et détestable au suprême degré ». Son parcours chaotique l’a conduit dès l’âge de 19 ans à un mariage contesté par son entourage. Elle épousera le sculpteur Jean-Baptiste Clésinger, un mari qui se montre violent et alcoolique. Le couple sera expulsé de Nohant, la célèbre résidence de la famille Sand. Solange se séparera de son époux quelques années plus tard. Sa vie tourmentée sera marquée très tôt par la disparition de ses deux enfants et par la souffrance psychologique née de ses rapports avec sa mère. Elle réalisera de nombreux voyages et l’écriture de plusieurs ouvrages, dont trois romans.