Aller au contenu

Photos d’histoire et histoire de photos

Photos d’histoire

Jusqu’au 3 mars, l’association « Le moulin » à Mézières-en-Brenne, expose des photographies du village et plus largement de la région du Bas-Berry, prises entre 1850 et 1950. «  Un monde disparu » est un retour en image sur la vie quotidienne de l’époque, possible, grâce au recueil, à la conservation et au traitement de tous ces clichés.

Les photos jaunies laissent parfois, comme un arrière-goût de « c’était mieux avant », une sorte de rappel de temps meilleurs, épargnés des méfaits du monde moderne. Ce n’est pas le sens donné à cette exposition, organisée par les archives départementales de l’Indre. Jérôme Descoux, conservateur aux archives l’a précisé lors du vernissage. « Il ne s’agit pas d’une démarche invitant à la nostalgie ». Il s’agit de porter un témoignage, pour que les habitants connaissent mieux leurs origines en se plongeant dans la vie quotidienne d’autrefois. L’exposition se décline par grands thèmes. Les jeux, le travail, les transports, l’aviation, les fêtes, l’école. Les clichés illustrent dans chacun de ces domaines des activités souvent disparues.

Photos d’histoire

Des images racontent une partie de jeu de quilles, l’inauguration de la ligne de train reliant Le Blanc à Argent-sur-Sauldre, des processions, les déplacements en charrettes, des métiers artisanaux, etc.

Photos d’histoire

Si toutes ces photos montrent combien les modes de vie ont été bouleversés en 150 ans, elles raccrochent aussi, d’une certaine façon, le passé au présent. Le train par exemple. Il répondait aux besoins de transport collectif et aux moyens de l’époque. La ligne BBA est inaugurée en 1930, mais ferme en 1953. Ce que l’on appelle désormais, la mobilité, demeure toujours une préoccupation. Un projet de navette autonome entre Mézières et Martizay offre à ce sujet, une réponse aux conditions de vie d’aujourd’hui. Les métiers artisanaux étaient naguère plus nombreux. Plusieurs photos exposent les travailleurs : tonneliers, boulangers, charrons et bien d’autres.Une certaine idée du travail qui semble lointaine, mais qui revient au goût du jour par la valorisation d’une production locale de qualité. Les fameux circuits courts. Les photos affichées dans la salle d’exposition du Moulin montrent donc, qu’évolution ne signifie pas forcément rupture et que les traditions ne  sont pas toutes perdues. Le plus bel exemple demeure la pêche dans les étangs.

Photos d’histoire

La photo de l’expo illustre une pratique qui n’a pas varié depuis plusieurs siècles. La présentation des photographies est donc bien autre chose qu’un regard désenchanté sur un passé idéalisé. Ce peut être, une invitation à regarder le présent et le futur à la lumière du passé. Dans ce cadre, la préservation de ce patrimoine prend toute sa dimension. Jean-Louis Camus, maire de Mézières-en-Brenne, a œuvré pour rassembler ces témoignages du passé.

Photos d’histoire

Il a notamment récupéré de nombreuses plaques de verre par l’intermédiaire du fils de Me Charon ancien notaire et maire adjoint de Mézières. Au fil du temps, il a constitué une imposante collection de photos confiées par plusieurs Macériens, dont Dominique Fradet, Jacqueline Tardivon et Jacques Gabard. De quoi créer un fonds dans lequel les archives départementales ont puisé pour présenter une exposition. D’autres fonds ont par ailleurs été mis à contribution comme celui d’Eugène Hubert, ancien archiviste.

 

Étiquettes: