Aller au contenu

« Cap sur la Brenne » affiche ses ambitions pour 2022

Bellebouche

Jeudi 7 octobre, s’est tenu l’assemblée générale de l’association Cap sur la Brenne qui assure la gestion du village vacances de Bellebouche. Son président, Robert Boscarino, a présenté dans son rapport moral, le bilan de l’activité, marquée par les conséquences de la crise sanitaire. L’établissement a été obligé de fermer de mars à août entraînant une importante perte du chiffre d’affaires. Pour surmonter toutes les difficultés de gestion, économiques et humaines, qui en découlent, le village a bénéficié de diverses aides et subventions en particulier de la mairie de Mézières, de l’Assurance et de l’État. Le président a tenu à remercier l’investissement des salariés pour passer cette période compliquée. Toute l’équipe espère désormais retrouver une activité normale pour accueillir dans les meilleures conditions une clientèle composée pour beaucoup par des familles. 42 % de l’activité est constituée des réservations de gîtes en pension complète et 9 % par le camping. Le village vacances peut s’appuyer sur une réelle satisfaction du public. Une enquête de satisfaction révèle que les points forts sont la qualité du site et de l’accueil. Autant de bonnes raisons pour se fixer des perspectives ambitieuses en 2022. Plusieurs projets ont été annoncés. La création d’un nouvel accueil numérique, le réaménagement et la déco des gîtes pour les rendre plus conviviaux et chaleureux, une étude pour obtenir une labellisation « chouette nature », la construction d’une piscine chauffée et couverte, la rénovation de huttes, la création d’une accrobranche, la rénovation du mini-golf. Un partenariat renforcé avec le CPIE Brenne Berry devrait permettre une fréquentation plus importante par une augmentation du nombre de stages organisés par l’association. Après l’adoption des rapports et le quitus accordé au Conseil d’administration, un nouveau bureau a été élu. Président François Mignet, vice-président Robert Boscarino, secrétaire Monique Lesourd, trésorier Yves Caillaud.

Étiquettes: