Aller au contenu

Week-end de généalogie à Mézières

Association de généalogie SGBB

Le temps d’un week-end, les 9, 10 et 11 octobre, les habitants de Mézières ont pu découvrir une exposition préparée par l’association de généalogie SGBB (Société de Généalogie du Bas-Berry). Elle présentait une série de panneaux, consacrés à des personnalités passées et présentes de la capitale de la Brenne. Ainsi se côtoyaient entre autres, les études sur les familles de Gabriel Thiennot, de la célèbre et terrible affaire dite Mis et Thiennot qui se sont battus toute leur vie pour faire reconnaître leur innocence dans le meurtre d’un garde-chasse ; de Louis Alfred Huet impliqué dans la Commune de Paris en 1871 ou de Jacqueline Tardivon, historienne de Mézières. Le public pouvait en savoir plus sur les familles de l’historien et écrivain Gérard Coulon ou de Jean-Louis Camus, maire actuel de Mézières. Cette manifestation clôturait les travaux de la SGBB, réunie en assemblée générale à la salle des fêtes de Mézières. Forte de ses 420 adhérents, l’association s’est fixé plusieurs objectifs. La poursuite de leurs travaux par visioconférence pour élargir la participation et de leur revue trimestrielle, l’aide à l’association Commémoration Résistance Déportation de l’Indre dans leur travail d’inventaire. « Une action des bénévoles de la SGBB qui montre aussi l’utilité de la généalogie pour les recherches historiques », rappelle son président Christian Pineau.

Étiquettes: